Bienvenue à Eau Fil de Soi, espace dédié au Yoga et au Bien-Être

Jusqu’à il y a 10 ans, je gagnais ma vie en allant travailler même si j’ai passionnément aimé mon travail d’éducateur sportif; il y a eu, un jour, la rencontre avec le yoga et des maîtres guides inspirants et ensuite peu à peu a surgi cette urgence au fond de moi de vivre ma mission de vie pleinement !

Celle d’accompagner des âmes et de les accueillir dans ce monde en toute humilité et avec beaucoup d’écoute et d’amour !

Et c’est alors que j’ai commencé à penser autrement et à rêver d’un lieu où chacun(e) pourrait partir à la re-découverte de son être originel…essentiel !

Partir de notre corps qui est la maison de notre âme, aller l’explorer par les sens, plonger dans les profondeurs du silence, trouver des voies de passage (respectueux de nos limites physiques, émotionnelles et mentales) telle une rivière dans le paysage intérieur de notre être profond…pour nous re-trouver enfin!

C’est pourquoi telle une métaphore, ce lieu s’est appelé “Eau Fil de Soi“.

Dans ce lieu de Bien-être, je vous propose donc de vous accompagner dans cette reconnexion avec votre être avec bienveillance et douceur.

Alors bienvenue à qui croise mon chemin !

Je souhaite vraiment que ce lieu soit comme une invitation, un moment de partages, d’expériences, de découvertes vers un mieux-être à travers les différentes palettes du yoga (les postures, la respiration consciente, la relaxation, la méditation, le yoga nidra, le yoga maternité….) et la magie des massages qui nous permettent de revenir à l’équilibre, à l’harmonie intérieure pour vivre plus sereinement son chemin et prendre conscience de tous nos potentiels incroyables qui sommeillent en nous, dans notre cœur et enfin ouvrir la porte vers une autre dimension de notre être…vers des possibles dont chacun(e) de nous rêve et que l’on ne pense pas qu’ils sont accessibles à tout(e)s !

“Cela semble toujours impossible jusqu’à ce qu’on le fasse!” alors “En faisant scintiller notre lumière, nous offrons aux autres la possibilité d’en faire autant!”

Mandella